LA COLLECTE

En 2018, la Communauté d’Agglomération Pays Basque réorganise la collecte des déchets sur le territoire de Garazi Baigorri. Un des objectifs de la réorganisation de la collecte des déchets est de diminuer le tonnage des ordures ménagères (déchets qui ne se recyclent pas) afin de valoriser les déchets recyclables.

Pour que chaque usager produise moins de déchets

  • En améliorant la quantité et la qualité du tri
  • En diminuant la part de déchets non recyclables à enfouir

Pour maîtriser les coûts du service face à l'augmentation des coûts de traitement

1 Kg d'ordures ménagères coûte 5 fois plus cher à traiter qu'un kg de déchets triés !

Pour respecter les obligations du Grenelle de l’Environnement

Le Grenelle de l’Environnement impose une tarification incitant à la réduction des ordures ménagères. Cette future tarification permettra une facture basée sur la production individuelle d’ordures ménagères.

Deux modes de collecte sont mis en place

La collecte en apport volontaire sur tout le territoire

Des colonnes enterrées et semi enterrées pour les ordures ménagères sont présentes sur toutes les communes. Ces conteneurs s’ouvrent avec un badge, attribué à chaque logement, utilisable sur les 30 communes de Garazi Baigorri. Les colonnes des emballages recyclables, papiers, verre, textiles, piles restent en accès libre (sans badge).

La collecte en porte à porte dans les centres bourgs de Ispoure, St-Etienne-de-Baïgorry, St-Jean-Pied-de-Port et Uhart-Cize

Les foyers de ces centres bourgs sont équipés d’un bac individuel pour les ordures ménagères.
Ces foyers sont également équipés de sacs transparents pour les emballages recyclables.
Le verre et les papiers doivent être amenés aux colonnes de tri.

Porte à porte - Calendriers de collecte 2018

Ispoure
Saint-Etienne-de-Baïgorry
Uhart-Cize

 

 

Saint-Jean-Pied-de-Port - Secteurs de collecte
Saint-Jean-Pied-de-Port - Intra-muros
Saint-Jean-Pied-de-Port - Secteur Sud
Saint-Jean-Pied-de-Port - Secteur Nord

Aujourd'hui, les ordures ménagères sont comptabilisées

Le nombre de dépôts n’est pas limité et le principe de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM)
ne va pas changer avant 2020 minimum.

• Les logements des secteurs en apport volontaire : chaque ouverture de colonne d’ordures ménagères est comptabilisée à l’aide du badge. Afin d’optimiser le dépôt, il faut mettre 80 litres dans la trappe, en un ou plusieurs sacs.

• Les logements des secteurs en porte à porte : chaque présentation du bac individuel, équipé d’une puce électronique, est comptabilisée : le bac doit être sorti lorsqu’il est plein, la veille de la collecte.

Pour réduire vos ordures ménagères, n'hésitez pas à consulter les rubriques sur le tri sélectif, les déchèteries, le compostage, le gaspillage alimentaire ainsi que le Guide de la collecte ( 1.3 Mb).

Dans le futur, la facturation des ordures ménagères évoluera

Aujourd’hui, la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères correspond à un pourcentage (12%) appliqué sur la valeur locative de chaque logement. Ce pourcentage correspond au coût du service de la collecte et du traitement des déchets. Cette taxe est inclue dans la taxe foncière reçue par chaque propriétaire.

Dans le futur, la tarification incitative sera encore inclue dans la taxe foncière comme aujourd’hui, et sera divisée en 2 parties :

  • Une part fixe obligatoire : pourcentage de la taxe actuelle avec un volume d’ordures ménagères inclus (comptabilisé à l’aide des badges ou du bac)
  • Une part variable : selon le nombre d’ouvertures supplémentaires par rapport à la base établie dans la part fixe

Cette tarification sera appliquée lorsque les élu.e.s de la Communauté d’Agglomération Pays Basque établiront les tarifs pour l’ensemble du territoire. Cela se fera suite à une étude spécifique débutant à l’été 2018.

La population sera informée du changement de tarification quand celle-ci se mettra en place.

Le coût des dépôts sauvages sur les points de collecte

Les déchets déposés en dehors des colonnes entrainent de la manipulation supplémentaire. Afin de vivre dans un cadre de vie agréable et respectueux de l’environnement, les agents veillent à l’entretien des points de collecte, ce qui se traduit en coût pour la collectivité et donc pour la population du territoire.
Stop aux incivilités !
Les dépôts sauvages et brûler ses déchets sont interdits. Ces pratiques sont passibles d’amendes.

Tous les dépôts en déchèterie sont gratuits pour les particuliers. Les dépôts de cartons, ferrailles, électroménagers sont gratuits pour les professionnels.

 

Mise en place de la redevance spéciale pour les communes et les associations utilisant les locaux communaux et/ou les lieux publics

Pourquoi la redevance spéciale ?
Pour les particuliers et certains professionnels, le service d’élimination des déchets est financé par la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM). Cette taxe est calculée en fonction de la valeur locative et perçue à travers la taxe foncière.
Les communes, et par conséquent les bâtiments et locaux qui leur appartiennent, sont exonérées de la TEOM. Pour équilibrer l’utilisation du service de collecte des déchets et responsabiliser chaque usager, la redevance spéciale va être appliquée aux communes, à partir du 3 avril 2018.

En savoir plus ( 111 Kb)

Les premiers résultats de la réforme de la collecte des déchets

• Par rapport au premier semestre de l’année 2017, voici l’évolution des tonnages des déchets recyclables :
-    Le tri du verre se maintient à un haut niveau de tri
-    Le tri des papiers ont augmenté de 32 %
-    Le tri des emballages recyclables ont augmenté de 30 %
La courbe d’évolution du tonnage des ordures ménagères s’est inversée par rapport au 1er semestre 2017 : 23 % d’ordures ménagères en moins ! Ainsi 23kg d'ordures ménagères déposés par habitant en mai 2017 ne pèsent plus que 15 kg un an plus tard.

Grâce aux efforts de la population, le tonnage des ordures ménagères a diminué et celui des déchets recyclables a augmenté. La fréquentation des déchèteries a également augmenté (21% d’entrées supplémentaires à la déchèterie de Baigorri depuis mi avril) mettant en évidence une meilleure contribution au tri et donc à la valorisation des déchets : chaque déchet trouve mieux sa place !

La nouvelle déchèterie de St Jean Le Vieux montre des résultats positifs tant en quantité qu’en qualité de valorisation des déchets. Son grand espace permet d’accueillir plus d’usager.e.s simultanément et les agents contrôlent plus facilement le tri effectué. En effet les personnes, conseillées par les agents, déposent leurs déchets triés au sol, dans des casiers dédiés aux différentes natures de déchets.
Avec cette déchèterie à plat, la sécurité des agents et des usagers est davantage respectée. Son fonctionnement a nécessité de la part des agents et des usager.e.s une nouvelle organisation, comme pour l’ensemble de la réforme.

• Lorsque certaines colonnes sont très vite remplies, grâce à l’augmentation massive du tri, les agents mettent tout en œuvre pour réagir au plus vite et améliorer le quotidien de toutes et tous. Cette première année est une période d’adaptation collective pour les agents, les communes et les habitant.e.s. Chaque nouveau projet, avec ses changements, ses nouveaux outils et équipements, inclue une période de mise en place pour améliorer au mieux les besoins et les pratiques.

-> En six mois, des signes forts mettent en avant la prise en considération de l’enjeu du tri face aux ordures ménagères. En restant dans cette dynamique, la population du territoire Garazi Baigorri pourra relever le défi du XXIe siècle qu’est la préservation de notre environnement pour les générations futures.

A savoir : la destination des déchets du territoire de Garazi Baigorri

  • Les ordures ménagères partent au centre de traitement de Mendixka (en Soule). Les résidus organiques sont valorisés car ils sont transformés en compost et réutilisés en agriculture. Les fractions plastiques non recyclables sont séparées et utilisées comme combustible de substitution en cimenterie. Mais les ordures restantes (recyclables ou pas) sont enfouies sur place.
  • Les emballages recyclables sont transportés au centre de traitement Canopia (Bayonne) pour être triés et valorisés. Les erreurs de tri sont écartées, pesées et envoyées au centre d’enfouissement Zaluaga (St Pée sur Nivelle). Ces erreurs de tri entrainent des étapes supplémentaires (tri manuel, stockage, transport), au lieu d’aller directement au centre d’enfouissement qui est la destination première des déchets non recyclables, et se répercutent sur la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) dès aujourd’hui.

Préserver la qualité du tri est aussi importante que la quantité, essentielle à un bon recyclage tout en maîtrisant les coûts !

Contacts

COMMUNAUTE D’AGGLOMERATION PAYS BASQUE
Pôle territorial Garazi Baigorri
Lutxiborda
64220 SAINT JEAN LE VIEUX

dechets.garazibaigorri(at)communaute-paysbasque.fr

Question concernant les bacs et les badges, les changements de situation, la redevance spéciale
Claire Lataillade - 05 59 49 21 54

Question technique concernant la collecte

Marcel Mocho - 06 48 26 10 59

Question concernant les pratiques de tri
Jenofa Larralde - 06 45 49 29 19