LE RECYCLAGE

Dernière mise à jour le 02/07/2015

Le recyclage des déchets permet d’une part d'économiser de la matière première et donc de préserver les ressources naturelles. Il permet d’autre part de réduire le volume et le poids de nos poubelles et donc de limiter les risques de pollution de l'air et des sols.
Une loi a donc vu le jour sur le plan national le 13 juillet 1992 pour inciter et encadrer le tri des déchets recyclables et susciter un changement de comportement de la part de tous les citoyens. Les déchets triés et recyclés sont autant de déchets qui ne sont pas enterrés en centre d'enfouissement.

Où vont nos déchets triés ?

Les emballages ménagers (bouteilles et flacons en plastique, carton et métal) et le papier que l'on dépose dans les conteneurs bleu et jaune sont acheminés vers le centre de tri Canopia à Bayonne.

Comment les déchets sont-ils triés ?

Chacune de ces matières se recycle différemment et séparément. Les déchets sont présentés, via des tapis roulants, aux employés qui les séparent, en partie manuellement, en 9 flux distincts:

  • les bouteilles et flacons en plastique transparent clair (PET clair),
  • les bouteilles et flacons en plastique transparent foncé (PET foncé),
  • les bouteilles et flacons en plastique opaque (PEHD),
  • les cartonnettes,
  • les briques alimentaires,
  • le papier,
  • l'acier,
  • l'aluminium,
  • le refus, c'est-à-dire les déchets non recyclables qui entrent au centre de tri.

Le refus de tri sera dirigé vers un centre d'enfouissement pour y rejoindre les ordures ménagères. Cependant, le coût de traitement du refus est quatre fois plus important que celui des ordures ménagères, du fait de sa mauvaise orientation au départ.

Le recyclage des différentes matières

Les bouteilles et flacons en plastique

  • Je jette mes bouteilles et flacons en plastique dans le container jaune des emballages
  • Le contenu est apporté au centre de tri Canopia à Bayonne
  • Au centre de tri, les bouteilles et flacons sont triées par catégories: PET clair, PET foncé et PEHD. Les bouteilles et flacons de ces différentes catégories seront ensuite mises en balles pour le transport.
  • Arrivés au centre de régénération, les bouteilles et flacons sont préalablement broyés et lavés. Les paillettes ainsi obtenues sont alors considérées comme des matières premières secondaires.
  • Elles seront acheminées vers d'autres usines pour être transformées en nouveaux produits.

••• Infos clés •••

  • 27 bouteilles en plastique = une veste polaire
  • Lorsque l'on fabrique 1 tonne de plastique à partir de plastique recyclé, on économise 500 Kg de pétrole brut, 200 Kg de gaz naturel et l'équivalent de 9 mois de consommation énergétique d'un habitant.

Les emballages métalliques

  • Je jette mes emballages métalliques (canettes, boîtes de conserve, aérosols, barquettes en aluminium) dans le container jaune des emballages
  • Le contenu est apporté au centre de tri Canopia à Bayonne
  • Au centre de tri, les emballages en acier sont séparés des emballages en aluminium grâce à un aimant. Les emballages en aluminium sont récupérés plus loin sur la chaîne du tri.
  •  Les balles d'acier sont acheminées vers une usine où elles seront broyées, fondues et étirées (laminage) pour obtenir des plaques.
  • Les balles d'aluminium sont transportées dans une usine où elles sont broyées puis fondues. L'aluminium est ensuite moulé en lingots ou transporté jusqu'aux usines sous forme liquide.
  • Les plaques d’acier et les lingots d’aluminium seront acheminés vers d'autres usines pour être transformés en nouveaux produits.

••• Infos clés •••

  • 670 canettes= un cadre de vélo
  • Lorsque l'on fabrique 1 tonne d'acier à partir d'acier recyclé, on économise 1 tonne de minerais de fer, 0,5 tonne de charbon et 120 Kg de pétrole brut soit l'équivalent de 9 mois de consommation énergétique d'un habitant et de 6 mois de consommation d'eau d'un habitant.
  • Lorsqu'on fabrique 1 tonne d'aluminium à partir d'aluminium recyclé, on économise 2 tonnes de minerai de bauxite, l'équivalent d'1 an de consommation énergétique et de 5 mois de consommation en eau d'un habitant.
  • L’acier et l’aluminium sont recyclables à l’infini

Le papier et le carton

  • Je jette le papier dans le container bleu des papiers et les cartonnettes et les briques alimentaires dans le container jaune des emballages.
  • Leur contenu est apporté au centre de tri Canopia à Bayonne.
  • Au centre de tri, ils sont séparés car ils sont ensuite recyclés différemment.
  • Les balles de cartonnettes sont acheminées vers une papeterie. Les balles de briques alimentaires sont cheminées vers une usine spécialisée. Le carton passe dans un pulpeur, puis est épuré pour blanchir et améliorer la solidité. Il est ensuite séché et transformé. Le papier est brassé dans de l'eau (pulpeur) pour rompre les liaisons entre les fibres de cellulose. Il forme une pâte qui est épurée des colles, vernis et agrafes restantes. Un désencrage sera nécessaire si l'objectif est de créer de la pâte blanche. Les fibres suivent ensuite le procédé habituel de fabrication du papier carton: égouttage, pressage et séchage sur des cylindres chauffés à la vapeur.

••• Infos clés •••

  • 1 boîte à chaussures = 3 boîtes de céréales recyclées
  • Lorsque l'on fabrique 1 tonne de papier à partir de papier recyclé, on économise 4 m³ de bois et on utilise 100 fois moins d'eau et 3 fois moins d'énergie.
  • Le recyclage des cartonnettes et des briques alimentaires permet d'économiser jusqu'à 2,5 tonnes de bois ainsi que de l'eau et de l'énergie.

Le verre

  • Je jette le verre dans le container vert du verre en veillant à retirer le couvercle ou le bouchon.
  • Le verre est collecté par l'entreprise SLR et acheminé au centre de tri d'une verrerie.
  • Au centre de traitement, le verre est broyé, les impuretés telles que les colliers en métal sont retirés à l'aide d'aimants.
  • A la verrerie, le produit obtenu, appelé calcin, est chauffé à 1500°C jusqu'à l'obtention d'une pâte de verre. Elle sera moulée sous forme de nouvelles bouteilles.
  • Le verre de différentes couleurs pourra uniquement être recyclé en verre coloré (vert ou brun).

••• Infos clés •••

  • Le verre se recycle à l’infini
  • Le verre est initialement produit à partir de sable provenant de carrières de silice. Lorsque l'on fabrique 1 tonne de verre à partir de verre recyclé, on économise environ 650 Kg de sable, 100 Kg de fuel (40 Kg pour la fusion du verre et 60 Kg en évitant l'extraction, le transport et l'élaboration des matières premières). On limite nos émissions de CO2 (gaz à effet de serre) de 200 Kg.